Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 09:52

La droite ultra réactionnaire au pouvoir s’attaque aux conquêtes sociales acquises dans les luttes depuis des décennies et aux valeurs républicaines qui caractérisent la France des Droits de l’Homme. Les conflits sociaux freinent ses ardeurs. Mais le champ syndical ne peut à lui seul rabattre les ambitions du MEDEF portées par Sarkozy. Le combat politique de la gauche de transformation sociale, qui refuse la loi du capitalisme comme une fatalité doit monter en puissance. Les élections municipales et cantonales de 2008 sont un des moments pour donner, à la fois, un coup d’arrêt au déferlement de mesures toujours plus inégalitaires tant au plan national que local mais aussi aux dérives droitières d’une frange de dirigeants socialistes.

 

Aux Angles les potentats locaux de la droite peuvent être battus en rassemblant toutes les forces de gauche sur des bases politiques claires ne faisant aucune concession aux idées libérales de droite ou du centre. Elle ne peut pas être mise en échec sur des critères de gestion « apolitique» ou sur la personnalité « d’hommes providentiels».

 

Le Parti Communiste Français a rencontré Alain Richard, tête de liste de la gauche plurielle des dernières élections municipales de 2001, pour, dans le contexte politique difficile d’aujourd’hui, rassembler toutes les forces de gauche sans exclusive.

 

Le discours tenu par le « leader » de la liste est loin de la préoccupation politique d’une gauche combative que nous voulons mettre en mouvement avec les citoyens et les partis politiques de gauche.  Adieu les critères politiques, vive les compétences techniques ! Un concept que ne saurait renier Sarkozy qui prône l’ouverture au-delà des courants de pensée droite gauche, pourvu que l’on soit compétent… et qu’il dirige tout.

 

Les communistes anglois et tous ceux, militants socialistes, syndicalistes, alter mondialistes,associatifs avec lesquels ils ont noués des relations lors des derniers combats unitaires : CPE, traité constitutionnel, plan transport, développement des services publics notamment en matière du traitement et de la distribution de l’eau, du logement, de l’éducation, de l’emploi… n’ont pas cette conception de la politique municipale, élections la plus proche des gens, qui appelle une forte démocratie citoyenne. Ils sont fermement convaincus que l’on ne gagne que si l’on affiche ses valeurs de gauche construites POUR et AVEC les gens et que l’on travaille avec eux pour élaborer, décider et réaliser ce qu’ils ont voulu.

 

Alain Richard va-t-il entraîner une partie de la gauche dans les dérives sociales libérales et ouvrir ainsi un champ électoral aux idées de droite et sa victoire ? Nous ne le voulons pas et nous ferons tout jusqu’au dernier moment pour que la gauche rassemblée soit le moteur d’une liste unique pour battre Banino, le nouveau Vizir intronisé par Mely, tout pour envoyer une semonce sévère à Sarkozy et ses amis de l’UMP au MODEM.  Nous demandons à Alain Richard et ceux qui l’entourent de considérer les militants alter-mondialistes, socialistes, communistes, syndicalistes,  et le courant de pensée qu’ils représentent comme des partenaires indispensables à la victoire. La gauche anti-libérale angloise a démontré dans les élections locales passées que son influence va au-delà de ses scores nationaux. Elle ne peut être considérée comme une simple « pourvoyeuse » de candidates femmes, qu’Alain Richard nous a déclaré avoir  du mal à trouver. Construire une liste ce n’est pas faire son marché, choisir tel candidate ou candidat, ce n’est pas la fonder sur un seul Homme, ce n’est pas l’affaire de gestionnaires en dehors des choix politiques européens, nationaux qui pèsent lourdement sur les communes.

 

Alter mondialistes, socialistes, communistes, syndicalistes, militants associatifs nous invitons la population angloise qui n’accepte pas que la gauche soit absente de l’échéance municipale de 2008 à se manifester et à agir pour créer les conditions d’un rassemblement majoritaire pour que la gestion de la commune des Angles soit décidée par ses habitants et non par une poignée de technocrates qui par formation font avec les moyens qu’on leur donnent sans chercher à agir, par l’action politique, sur les choix qui déterminent ces moyens.

 

 

LES COMMUNISTES ET L ES MILITANTS DE LA GAUCHE DE TRANSFORMATION SOCICIALE DES ANGLES.

 

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr