Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 10:54

Section de Nîmes du PCF 20 rue Jean Reboul 30900 Nîmes

( 04.66.21.15.53  /  4 04.66.67.53.60  /  : E-Mail : nimes.pcf@wanadoo.fr

 

 

Nîmes le 28 décembre 2007,

 

 

 

A Janie Arneguy – la LCR – Les Verts

 

 

 

Cher (ère) camarade,

 

 

Si il y a bien une réalité à laquelle nous sommes tous confrontés, hommes et femmes de gauche, c’est de connaître les raisons de nos échecs lors des dernières élections présidentielles, échec des collectifs antilibéraux et d’une candidature commune, échec de la candidature de gauche au 2ème tour.

 

Ces échecs ont des conséquences lourdes pour nos concitoyens puisque maintenant, cette droite dure symbolisée par Nicolas Sarkozy, règne sans partage et fait très mal à notre peuple.

 

Nous n’avons pas tous à gauche les mêmes analyses et les mêmes réponses sur « l’échec de la gauche », et c’est tout à fait normal. C’est pour cette raison, en tout cas pour les communistes, que nous avons décidé d’un congrès de notre parti pour l’automne 2008, où nous souhaitons d’ailleurs, dès sa préparation, nous ouvrir pour débattre des enseignements de cette consultation de manière critique et constructive tout en nous projetant sur l’avenir.

 

Ceci étant dit, je crois que nous commettrions une erreur si nous ne faisions pas de distinction entre une élection nationale et une élection municipale, qui est une élection de proximité, où le travail de terrain est d’avantage reconnu, identifié.

 

C’est la raison essentielle de notre démarche, « ouverte » depuis le début des négociations, avec celles et ceux que nous avons rencontrés, c’est cette démarche que nous avons renouvelée  par courrier le 19 décembre, où nous ne nous résignons pas au diktat du Parti Socialiste, où  nous proposons de relancer  cette démarche comprenant un débat, sans tabou ni préalable, au sujet du projet municipal alternatif à la droite, une liste de très large rassemblement à gauche, où tout doit être abordé, y compris nos premières réflexions sur la répartition des responsabilités dans une équipe nouvelle (Maire, 1er Adjoint, Président de l’Agglomération, les finances, l’urbanisme, etc.).

 

Notre demande à un appel unitaire n’est pas qu’une question de principe, c’est avant tout politique, c’est un enjeu majeur si nous voulons, comme d’ailleurs beaucoup d’entre nous le déclarent, « battre la droite », 7 ans de Fournier – Lachaud – Proust ça suffit.

 

Je constate d’ailleurs que plus de 2 000 personnes ont signées le manifeste des Assises de la Gauche pour que, dès le 1er tour des élections municipales, nous ayons une large liste d’union  et de rassemblement comprenant des communistes, socialistes, écologistes, progressistes, altermondialistes, citoyens du mouvement associatif et syndical.

 

C’est à l’opposé, effectivement, d’une orientation politique qui laisserait à penser qu’il y aurait deux gauches : la gauche de la gauche et le Parti Socialiste plus au centre.

Je rappelle que François Hollande, le premier Secrétaire National du Parti Socialiste a dénoncé tout accord du Parti Socialiste pour les élections municipales avec le MODEM ou le nouveau centre ; d’ailleurs les premiers accords connus dans notre département du Gard, « à la Grand Combe, Bagnols », avec des listes d’union de la gauche Parti Communiste/Parti Socialiste, PRG et des personnalités de la société civile  s’inscrivent dans cette démarche de rassemblement à gauche.

 

 

Nous retrouvons, me semble-t-il,  une certaine cohérence avec nos engagements de forces de gauche puisque la gauche dirige en responsabilité commune le département du Gard, et les gardois(ses), dans leur ensemble, ont une bonne opinion de la gestion de leur département, et je ne crois pas que les 9 Conseillers Généraux communistes soient restés muets pour dénoncer la politique et les conséquences des orientations de la droite sur les désengagements de l’Etat qui étranglent les finances des collectivités départementales, qui sont obligées de se substituer à l’Etat.

 Et je ne pense pas également que de 1995 à 2001, avec la municipalité conduite par Alain Clary, dans une large liste d’union, où nous avions là aussi des différences, déjà avec le Parti Socialiste sur les questions de l’Europe, cela ne nous a pas empêchés d’animer, de diriger les affaires de la ville envers nos concitoyens. N’est ce pas cela le plus important  pour l’intérêt des Nîmoises et des Nîmois?

 

Toute l’histoire politique locale depuis 1965, et la première municipalité d’union dirigée par Emile Jourdan, ont montré que les communistes s’attachaient, malgré les difficultés et les obstacles, à rassembler les diverses familles de gauche dans une même équipe.

Ce qui était vrai hier ne le serait-il  pas aujourd’hui, alors que nous avons une droite parmi les plus dures, arrogante, méprisante pour nos concitoyens ? Nous ne nous résignons pas pour réussir l’union.

Rappelons-nous 1989, des primaires à gauche, Bousquet élu au 1er tour.

La condition impérative pour battre la droite passe donc par l’union.

 

Nous pensons qu’il n’est pas encore trop tard, quoiqu’ en dise le Parti Socialiste, de se mettre ensemble autour d’une table, c’est l’appel formulé par Alain Clary lors de sa conférence de presse du mercredi 19 décembre, pour le rassemblement de la gauche, de l’écologie, des forces alternatives et citoyennes ; nous sommes disponibles pour toutes rencontres qui iraient dans ce sens et nous répondrons favorablement à toutes propositions.

Ça sera l’occasion pour nous de renouveler nos analyses et propositions pour les municipales de 2008.

L’enjeu en vaut la chandelle.

 

Dans l’attente,

 

Reçois cher (ère) camarade mes salutations fraternelles

 

 

 

Le Secrétaire de la Section de Nîmes du PCF

Christian Bastid

 

 

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr