Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 14:50

ELECTIONS CANTONALES

CONFERENCE DE PRESSE DU 14 JANVIER 2008

 

 

Merci de votre présence et tous mes vœux pour cette année 2008 que je souhaite, cela ne vous étonnera pas, combative et permettant d’avoir des perspectives à gauche. Bien sur je vous souhaite à toutes et tous , pour vous et vos proches, du bonheur et la réussite dans vos projets.

Nous sommes maintenant à quelques semaines d’échéances politiques qui vont compter dans notre pays. Nicolas Sarkozy n’a pas caché sa volonté de s’y engager, d’y engager une droite sure d’elle. Il va partir  avec le 1° ministre en campagne dans tout le pays pour soutenir les candidats UMP locaux et continuera à tout faire pour brouiller les cartes, les repères, appelant à l’ouverture, s’adressant à celles et ceux qui se disent à gauche mais se laisse si facilement débauchés par la droite.

Cela ne nous arrivera pas !

Nous faisons de ces élections un moyen de battre la droite et ces projets, de résister à l’injustice sociale et puisqu’il s’agit des cantonales de reconduire la majorité départementale et de la renforcer, c’est possible dans de nombreux cantons de notre département.

Nous partons en campagne l’esprit offensif avec la volonté de ne céder aucun pouce de terrain à la droite. Bien sur c’est une élection locale mais les candidats de la droite portent la déclinaison locale de la vision de la société du Président : que les riches s’enrichissent que les autres travaillent sans limite pour les enrichir ! La seconde étape de son agenda décliné lors de sa conférence de presse de mardi ne dévie pas d’un iota de ses fondamentaux autoritaires et ultra libéraux : de la fin des 35 heures à la casse du code du travail, à la remise à plat du droit des étrangers, en passant par la suppression de personnel dans la fonction publique, le refus d’augmenter le pouvoir d’achat des bas salaires, des retraites, les cadeaux fiscaux aux entreprises, Nicolas Sarkozy n’a pas cessé d’être en campagne pour convaincre les français qui le sont de moins en moins, du bien fondé de sa politique de classe. Dans notre département 1 enfant sur 2 naît sous le seuil de pauvreté, nous sommes dans une région où les salaires sont les plus bas, où les gens s’appauvrissent où les questions d’emplois se posent avec acuité.

Face à cela, le département constitue un pilier de l’égalité républicaine jusque dans les cantons les plus reculés, ils dessinent aujourd’hui un niveau de résistance face aux logiques libérales, ils sont un échelon important à partir duquel peut se construire du neuf et mettre en chantier des politiques départementales progressistes et alternatives.

Patrick Malavieille, président du groupe communiste au Conseil Général du Gard reviendra plus précisément sur le bilan de nos élus, les projets dont nous sommes porteurs et l’aspect original de nos élus et de notre groupe au Conseil Général. Je lui laisserais la parole dans quelques instants.

23 cantons sont renouvelables dans notre département avec une nouveauté l’obligation de désigner dans chaque canton un titulaire et un suppléant de sexes différents, ce qui fait 46 candidates et candidats.

Puisque nous avons pris l’engagement d’avoir comme en 2001 des candidats-es dans tous les cantons renouvelables. C’est en cours de réalisation.

Un certain nombre de candidates et candidats sont présents à mes côtés, d’autres non pu être là avant de vous les présenter je précise que sur ces 23 cantons , 10 sont tenus par la droite, 6 par le PS, 4 par le PCF, 2 par des démocrates.

L’objectif  que j’ai décliné plus haut de battre la droite et de renforcer la majorité départementale est bien d’actualité pour ces cantonales 2008. Sur 23 cantons nous avons 17 couples de candidats formés, un canton où il manque une suppléante, un canton où nous avons la suppléante et pas le titulaire et quatre cantons encore en discussion.

Sur les 23 cantons nous avons quatre sortants Patrick Bonton sur le canton Rhony Vidourle, Patrick Malavieille canton de La Grand Combe, Guy Laganier canton de Génolhac et Jean Claude Paris canton de Saint Ambroix, tous les quatre repartent au combat.

Courte présentation de nos candidats-tes qui pour la plupart ont fait où feront une conférence de presse dans leur canton.

q  La Grand Combe : Patrick Malavieille,qu’on ne présente plus,  conseiller général sortant, vice président du Conseil Général, président du groupe communiste, élu régional et responsable à la culture. Suppléante, Fabienne Adjouadi, responsable associative, n’est pas au PC.

q  Génolhac : titulaire Guy Laganier, conseiller général sortant, cheminot en retraite. Suppléante Annick Validouse cadre de santé au Ponteil, n’est pas membre du PC.

q  Rhony Vidourle : Patrick Bonton conseiller général sortant, militant syndicaliste pendant de nombreuses années où il a fait ses classe comme l’on dit avant de succédé à René Dupont. Sa suppléante sera Florence Henniaux, jeune maman de 37 ans, deux enfants, aide soignante dans une association de soins à domicile, habite Aimargues ( n’est pas adhérente au parti).

q  Saint Ambroix : titulaire Jean Claude Paris, conseiller général sortant. Suppléante, Françoise Maximin, responsable resto du cœur n’est pas au PC.

 

 

q  Alès sud-est  Monique Sabran infirmière à l’hôpital d’Alès qui n’est pas membre du PC sera notre candidate, Daniel Verdelhan, maire de Salindres qui avait été candidat en 2001 sera son suppléant.

q  Anduze : Michel Picard, titulaire, ingénieur métallurgiste. Michèle Cheret, cadre retraitée de la SOFRES. Tous deux sont membres du PCF.

q  Bagnols sur Céze : Laurent Castagnet est notre candidat titulaire, 49 ans technicien aux commissariat de l’énergie atomique de Marcoules, syndicaliste, il aura comme suppléante Michèle Oromi  psychologue scolaire à la retraite, tous deux sont adhérents au PCF.

q  Beaucaire, c’est Chantal Milési candidate en 2001 sera de nouveau titulaire. Chantal, fille d’un mineur des Cévennes, mariée, mère de deux grandes filles  est assistante sociale rurale sur le canton de Beaucaire, de 1977 à 1983 elle a été conseillère municipale et adjointe à la culture dans la municipalité de gauche dirigée par José Boyer, elle milite dans de multiples associations et se bat contre le projet Poweo. elle n’est pas au PC.  Son suppléant, Yves Gasco tout récent retraité de la fonction publique territoriale, militant syndicaliste très actif, passionné d’archéologie a été très longtemps conservateur au musée de Beaucaire, il a adhéré  au PCF au moment de la campagne sur le référendum concernant le projet de constitution européenne.

q  La Vistrenque :Titulaire  Jean Paul Sorriaux, fonctionnaire territorial à la mairie de Nîmes, syndicaliste, responsable de la section PCF de la Vistrenque, a déjà été candidat il y a 7 ans, sa suppléante sera Brigitte Chabaud, infirmière libérale, adjointe à la mairie de Bouillargues, déléguée aux affaires sociales et à la petite enfance.

q  Lasalle : Titulaire, Daniel Hébrard, écrivain, aide souvent son épouse dans son restaurant. Ancien responsable de la JC dans notre département.Suppléante, Roseline Billeau, adjointe au maire de Soudorgue.

q  Lussan : Monique Sotto, candidate titulaire. Vincent Tardieux, jeune agriculteur, n’est pas au PC.

q  Marguerittes : titulaire Christian Armand, électricien en retraite du CHU de Nîmes, militant syndicaliste, pratique l’agriculture bio avec son épouse à Poulx. Sa suppléante est encore en cours de désignation.

q  Nîmes 1 : Sylvette Fayet, cadre à la DDE, conseillère  municipale d’opposition à Nîmes a été sous la municipalité d’Alain Clary adjointe chargée de la politique sociale, et députée suppléante d’Alain Clary de 1997 à 2002. Son suppléant sera Frédéric Deschamps, kinésithérapeute, membre de la direction du PCF.

q  Nîmes 2 : Alain Jourdan, titulaire a été conseiller général sur ce canton en succédant à son père Emile Jourdan, enseignant à la retraite depuis peu, ayant d’importantes responsabilités dans le milieu sportif. Sa suppléante Patricia Seguy, infirmière, membre du RESF, n’est pas adhérente au PCF.

q  Nîmes 6 : Michel Perfettini, titulaire, ancien conseiller général et conseiller municipal, enseignant à la retraite. Sa suppléante est Milika Assmaoui, 22 ans, salariée du privé, n’est pas membre du parti.

q  Quissac : Titulaire, Maurice Desbonnet,  retraité, chasseur et militant associatif. La suppléante est en cours de désignation.

q  Remoulins : Claude Guieu, candidat titulaire, marié, 33 ans, gérant directeur du Mac Donald de Remoulins a déjà été candidat aux Angles pour les cantonales de 2001, il aura comme suppléante Héléne Loubon psychiatre qui elle aussi a été candidate à des cantonales. Tous deux sont adhérents du PCF.

q  Saint Gilles : Mimoun Chent est notre candidat titulaire, employé à l’office HLM du Gard , champion d’Europe de boxe, membre du PCF. Sa suppléante sera Héléne Nunez, cadre administratif, élue à la municipalité de Saint Gilles.

q  Villeneuve les Avignon : Dominique Desclosmenil, titulaire, technicien dans la maintenance des ascenseurs, militant syndicaliste ayant des responsabilités nationales dans son organisation. Sa suppléante sera Dominique Grandjean, enseignante, suit actuellement une formation de psychologue scolaire, n’est pas membre du PC.

q  Aramon

q  Saint Hippolyte du Fort

q  Sauve

q  Valleraugue

 

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr