Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 09:06
Crédité, à la lumière du sondage Ifop-Midi Libre de 43 % des intentions de vote dès le premier tour, celui qui succéda, en 2001, au sémillant Jean Bousquet, confirme, pour le second, avec une projection à 60 % quel que soit l'hypothèse retenue pour le second tour. Même dans le cas d'une triangulaire, Fournier l'emporterait.

Bernard Casaurang souffre-t-il d'un manque de popularité auprès des classes ouvrières ? L'hypothèse se confirme au second tour. Opposé à Jean-Paul Fournier, le socialiste n'obtiendrait que 45 % des votes ouvriers, contre 55 % pour son adversaire. Dans l'hypothèse d'une triangulaire, il finirait en troisième position chez les ouvriers à cachePubVide('pubCarreEdit'); seulement 23 %, derrière Fournier (41 %) et Clary (36 %).
L'avantage le plus flagrant pour le candidat de la droite se situe chez les employés (66 % dans le cadre d'une triangulaire) et chez les inactifs non retraités. Dans une ville où le taux de chômage est de 13,7 %, cette catégorie plébiscite le maire sortant à 55 % dans l'hypothèse d'une triangulaire, à 64 % dans le cadre d'un duel avec Alain Clary.

Casaurang le socialiste se rattrape donc... parmi les professions libérales et les cadres supérieurs. 36 % des sondés lui feraient confiance dans le cadre d'une triangulaire, beaucoup mieux que sa moyenne de 22 %.
La différence entre les candidats est peu perceptible en fonction des âges. Jean-Paul Fournier est majoritaire chez les jeunes comme chez les plus âgés (62 %, tout de même, en cas de triangulaire, parmi les 65 ans et plus). Pas non plus de différences majeures en fonction du sexe (les femmes ayant davantage confiance en Clary qu'en Casaurang).

Enfin, il est intéressant de noter que, par rapport au second tour des dernières municipales, qui opposaient Alain Clary à Jean-Paul Fournier, une partie des sondés ayant voté Alain Clary rejoignent désormais Fournier. Ils seraient 11 %, ayant voté pour le maire sortant de l'époque, à rejoindre aujourd'hui l'actuel locataire de l'hôtel de ville. En revanche, Jean-Paul Fournier ne perd que 1 % des sondés lui ayant fait confiance en 2001.

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr