Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 10:52

Les remunérations des patrons du CAC 40 ont augementé de 58 % en 2007

 

 

 

 

Malgré la crise financière et les incertitudes boursières," les revenus encaissés en 2007 par les patrons des 40 plus grandes entreprises françaises ont augmenté de 58 %" selon une enquête réalisée par L'expansion et publiée sur son site Internet, mardi 27 mai. Les résultats, calculés à partir de l'addition de l'ensemble des rémunérations prend en compte le salaire de base, le bonus, le gain encaissé sur les stock-options, les dividendes  et  les jetons de présence des conseils d'administration. Le montant total des rémunérations s'élève à 161 millions d'euros en 2007, contre 102 millions en 2006, une moyenne de 4 millions d'euros par tête.

LES PLUES VALUES SUR LES STOCKS- OPTIONS AUGMENTENT DE 351 %

En tête de ce palmarès, Pierre Verluca, le patron du leader mondial des tubes en acier Vallourec, a touché 18,12 million d'euros en 2007, selon L'Expansion. Un gain engrangé grâce à la levée de ses stock-options, qui lui a rapporté 17,22 millions d'euros, le titre s'étant envolé de 1.100% depuis sa nomination au directoire du groupe en 2004. En deuxième position, Gérard Mestrallet, le PDG de Suez  a encaissé 15,54 millions d'euros, devant Xavier Huillard, directeur général de Vinci (BTP), qui a touché pour sa part 13,10 millions.

Le salaire de base des dirigeants du CAC 40 a augmenté de 5% en moyenne en 2007, mais certaines personnalitées affichent  de très grosses progressions comme le directeur général de la société immobilière Unibail-Rodamco (+46%) ou Patricia Russo, la directrice générale d'Alcatel (+26%) avec 1,2 million d'euros. Le plus gros salaire est détenu par le directeur général de L'Oréal, Jean-Paul Agon avec 2 millions d'euros. Mais ce sont surtout la levée des stock-options qui font explosés les rémunérations des grands patrons. Les plus-values  encaissées en 2007 ont augmenté de 351% par rapport à 2006, atteignant la somme totale de 66 millions d'euros. La plupart des dirigeants ont liquidé une partie de leurs stocks avant la chute des marchés, en août 2007, souligne L'Expansion.

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr