Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 09:43

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de jeudi à vendredi le projet de loi sur les "droits et devoirs des demandeurs d'emploi", prévoyant la radiation d'un chômeur qui refuserait deux "offres raisonnables d'emploi". L'opposition dénonce un "texte humiliant pour les demandeurs d'emplois" et parle d'une "régression du code du travail".

La philosophie était de mieux accompagner (les demandeurs d'emploi) avec du sur-mesure et, d'autre part, de mieux contrôler les abus", a résumé le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez. Dans la nuit de jeudi à vendredi, l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur "les droits et devoirs des demandeurs d'emploi" qui renforce les sanctions pour tout chômeur refusant deux "offres raisonnables d'emploi".

Le salaire de l'emploi proposé devra représenter au moins 95% du salaire antérieur après trois mois de chômage, 85% après six mois, puis au moins le montant de l'allocation perçue après un an. Après six mois de chômage, une offre d'emploi sera considérée comme valable si le lieu de travail est distant du domicile d'au plus 30 km ou d'une heure de transport en commun. Le refus de deux offres "raisonnables" d'emploi entraînera la radiation du demandeur d'emploi avec la suspension du versement de l'allocation chômage.

L'Assemblée a aussi voté la suppression progressive d'ici 2012 de la dispense de recherche d'emploi dont pouvaient bénéficier les chômeurs âgés de plus de 57,5 ans.

 

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr