Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 11:25

Au nom de la modernisation et de l’adaptation face aux nouvelles menaces, le gouvernement a annoncé la fermeture ou le déménagement de 116 unités de l’armée. Retrouvez l’analyse de la rédaction de l’Humanité dans son édition du Vendredi 25 Juillet.

François Fillon a confirmé que le format des armées, qui comptent actuellement 320.000 militaires et civils, serait réduit de 54.000 hommes. En 2015, l’armée de terre aura perdu 20 régiments et bataillons, l’armée de l’air onze bases aériennes et la marine une base aéronavale, a-t-il précisé. Selon le chef du gouvernement, qui a cité l’armée britannique en exemple à plusieurs reprises, la réforme doit permettre à la France de "projeter 30.000 hommmes pendant un an" à l’extérieur mais il n’est ni "raisonnable" ni "sain de constuire la sécurité de notre pays en l’endettant et en mettant en péril son indépendance".

"FUITE EN AVANT"

Julien Dray, porte-parole du Parti socialiste, a dénoncé une "restructuration draconienne" qui aura des conséquences sur l’indépendance militaire de la France. "Le président de la République acte une fuite en avant vers une intégration totale dans l’Otan", dit-il dans un communiqué.

Bitche, ville-garnison de Moselle comptant 5.700 habitants, va perdre son régiment d’artillerie de plus de 1.000 militaires et Metz et sa banlieue verront graduellement disparaître une demi-douzaine d’unités. La base aérienne de Colmar-Meyenheim (Haut-Rhin), d’un effectif de 1.276 hommes, fermera en 2010 de même que le régiment du Génie installé à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin). En revanche, Mourmelon, dont les élus et des habitants avaient manifesté en marge du défilé du 14 juillet, a sauvé son régiment.

Dans l’armée française, la réforme continue à susciter inquiétudes et tensions. Ainsi, Elrick Irastorza, le nouveau chef d’état-major de celle-ci, a exprimé dans une note interne ses craintes vis-à-vis de la capacité de réponse de l’armée française en cas de crise majeure.

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr