Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 11:10

Je voudrais d’abord souligner l’impressionnant travail de concertation réalisé par les services et les élus pour la finalisation de toutes ces conventions d’objectifs, dire aussi que l’importance de ces conventions d’objectifs dans le cadre volet territorial du CPER ne se mesure pas seulement au volume de crédits mobilisés par les partenaires, même s’il convient de souligner que la Région a mobilisé 4 fois plus de crédits que l’Etat.

C’est la qualité des projets et des thèmes retenus qui permettent de mesurer l’efficacité de cette stratégie de contractualisation avec les territoires.

 

C’est enfin la volonté partagée de tous les acteurs économiques, sociaux et politiques de s’inscrire pleinement dans les cinq priorités fixées dans le contrat de projets Etat Région.

Nous approuvons d’autant plus cette programmation régionale du volet territorial qu’elle donne à voir très concrètement le sens de la contractualisation avec les territoires pilotée par la Région, c'est-à-dire faire converger les politiques publiques.

 

Mais on peut se poser sérieusement des questions sur la volonté de l’Etat d’aller dans le même sens, surtout avec la RGPP, la revue générale des politiques publiques.

J’en veux pour preuve ce qui vient de se passer ces jours-ci dans la Haute Vallée de l’Aude, avec l’annonce de la fermeture de l’unité territoriale de l’ONF, annonce faîte par mail le week end dernier.

 

C’est la politique du fait accompli, du mépris à l’égard des agents de l’ONF, sans aucune information, ni concertation préalable, alors que la fusion des centres de l’Aude et des PO date de juillet dernier.

L’annonce de fermeture de cette unité territoriale de l’ONF au cœur du deuxième massif forestier de la région est inacceptable. Cette annonce est d’autant plus inacceptable que la convention d’objectif du pays de la HVA pointe l’affaiblissement des services publics qui touche les hauts cantons de la zone montagne.

 

Elle souligne que ce recul des services publics constitue un facteur aggravant du processus de désertification. Dans ces conditions, les trois signataires de la convention d’objectifs dont le Préfet de Région représentant l’Etat, considèrent que les « pouvoirs publics doivent continuer d’intégrer le maintien voire un redéploiement des services publics ».

Donc, fort de cette convention, nous devons exiger le maintien de l’unité territoriale de l’ONF avec toutes ses compétences et tous ses agents intervenants sur les massifs forestiers de l’Aude et des PO.

Le maintien de cette unité territoriale est d’autant plus justifié que la thématique prioritaire retenue dans la convention d’objectifs est le développement économique de la Haute Vallée de l’Aude avec notamment la forêt et la filière bois.

 

Pour toutes ces raisons, et dans le respect des engagements consignés dans cette convention d’objectifs, je demande qu’au nom du Conseil Régional, le Président saisisse le Préfet de Région et le Premier Ministre afin que l’on ne touche pas à cette unité territoriale de l’ONF à Quillan, et que l’on ne touche pas non plus à celle de Béziers puisqu’il est aussi question de la supprimer. J’espère, après le discours de Jacques Blanc dans cette assemblée, qu’il y aura unanimité pour s’opposer à cette fermeture.


 

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr