Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 12:39

 

Une remarque sur la question de la crise et la façon de la traiter.

 

On dit: c'est une crise de système. Une crise globale. C'est évidemment juste. Mais j'observe que l'ensemble de nos propositions, de nos thématiques et y compris de notre discussion ici, ne touchent qu'à l'économie et aux finances. Or, c'est une crise qui recouvre au moins 3 dimensions structurantes:

 

- crise économique/écologique

- crise géo-politique

- crise idéologique

 

La crise vient ou éclate -si on peut dire- des Etats-Unis. On assiste à un effondrement du modèle néo-conservateur dans sa globalité. Si Barack Obama est élu, il le devra à Wall Street mais aussi à la guerre en Irak. Si je peux prendre un tel raccourci... Cette crise américaine et mondiale a bien l'ensemble des dimensions que je viens de citer. Au passage: notons que Sarkozy veut faire oublier qu'il a, dès sa campagne, adhéré à sa façon à l'esprit, à la quintessence du modèle néo-conservateur avec son pro-américanisme, avec notamment sa volonté d'intégrer complètement l'organisation militaire de l' OTAN.  Donc cet effondrement est aussi d'une certaine façon son échec à lui.

 

Dans nos initiatives, nos débats, je souhaite qu'on intègre donc l'ensemble des questions, en sachant hiérarchiser (on sait faire). Si nous pouvons hiérarchiser, nous pouvons aussi ne rien écarter.

 

Donc traiter les questions de:

 

- politique internationale, pour valoriser notamment notre Rencontre internationale des 15 et 16 novembre qui sera un événement et un apport à notre réflexion de congrès. Il faut valoriser le sens et le contenu de cette initiative

- institutionnelles et démocratiques

- idéologiques

- environnementale

- de sécurité. En avril prochain, on va commémorer le 60ème anniversaire de l' OTAN. Ce sera partiellement concomitant à la campagne des Européennes. Il y aura des initiatives européennes importantes: manifestation à Strasbourg (initiative unitaire franco-allemande); initiative en Italie (Sicile) du PRCI. Nous-mêmes devrons marquer ce moment politique.

 

Faire attention. N'ayons pas deux façons de traiter les questions du monde d'aujourd'hui. Une façon dans le cadre de la base commune qui apporte une analyse et une vision nouvelle, tenant compte de la globalité du monde et des enjeux, et une autre façon dans nos initiatives sur la crise. Il faudra adapter la base commune. Jje le pense depuis la crise du Caucase. L'actualité, en effet, va très vite et les choses changent brutalement. Mais il nous faudra garder et développer l'approche nouvelle et forte qui caractérise le texte et qui donne déjà une base à la compréhension du mouvement du monde actuel.

 

Ne perdons pas de vue que nous voulons être perçus comme une force politique du présent et de l'avenir, pas du passé.

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr