Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 13:29

Lettre fraternelle aux camarades délégué-e-s au 34ème Congrès du PCF
Tout d’abord pour vous souhaiter un bon travail de mise en commun…et bonne chance aussi pour les petits stress de la vie pratique sur place, en sachant que sur ce plan satisfactions et plaisirs (comme celui de partager un repas) l’emporteront et de loin sur fatigues et inconvénients. Et puis, quelques voeux, quand même ; j’aimerais…voyons, j’aimerais quoi ? Que des signes forts soient envoyés ! pas des gadgets, encore moins des « abandons » de ceci ou de cela…mais pleins de signes « PLUS », et même des signes de multiplication ! Des signes communistes, ce qui inclut la libération toujours plus grande des capacités et motivations de chacun, dans et hors du Parti ; et pourquoi pas aussi la question taboue du logo : des logos divers partout, choisis par la base ! Mais aussi une consultation lancée pour un grand logo commun, communiste du XXIème siècle. Conjuguer (au lieu de les opposer) radicalité du dépassement communiste et ouverture à l’ensemble de notre peuple; s’appuyer sur tout ce qui bouge dans le réel social et dans les consciences, sur le positif si infime soit-il qui participe du « mouvement réel qui abolit l’état de choses actuel ». A propos : siouplaît ! qu’on n’écrive plus qu’on veut « PROMOUVOIR (sic) un marché du travail », même un marché qui serait plus ceci ou plus cela…nous voulons commencer à dépasser ici et maintenant jusqu’à l’abolir, le « marché du travail », le travail-marchandise : notre corps, notre cerveau, notre cœur, nos nerfs et notre esprit doivent sortir de l’état de marchandise ! Exiger cela ce n’est pas de la radicalité fermée, c’est de l’ouverture radicale à autre chose. A propos de signe fort, depuis nos propositions il commence à se passer quelque chose sur l’Europe, amplifions l’effet de levier car avec l’Europe dégagée des griffes du capital et du Traité Sarkozyste de Bruxelles c’est le monde qu’on peut faire bouger ! Amplifions, dans notre Congrès, cette démarche de Front où se conjuguent radicalité et ouverture, rendons-la incensurable, irrésistible ! Retournons contre l’adversaire le piège des 8 circonscriptions (je crois) aux élections de Juin 2009, en partageant ces 8 têtes de listes! Que ce Congrès soit un plus pour la fierté d’être communistes ; que les transformations que vous allez décider pour le PCF se fassent NON PAS PARCE QUE NOUS SERIONS MAUVAIS -et nous sommes ne l’oublions pas malgré le pilonnage du capital la troisième force indépendante de France, non seulement aux élections locales mais aussi au Sénat et à l’Assemblée-, mais parce nous avons décidé D’ETRE A LA HAUTEUR des défis qui attendent notre planète, à la hauteur des urgences pour ces humains qui n’en peuvent plus, alors que tant de possibilités existent ! Le communisme, c’est faire reculer toujours un peu plus la souffrance, la solitude, l’ignorance et la mort ; c’est la conscience de classe pour amorcer ici et maintenant la construction d’une société sans classes. Former nos porte-parole dans rencontres et médias, capables d’interventions motivées, motivantes, à la fois percutantes et fédératrices. Il fut un temps où le Che disait : « des Vietnams partout » ; aujourd’hui, construisons des Fronts partout. Que notre Parti soit le levier de ces Fronts, de cette prise de pouvoir par les citoyens eux-mêmes. Ni dissolution, ni parti-guide : un Parti de mise en commun et de proximité, levier, levain, ferment d’espoir pour libérer tous ces dons que personne, individu ou organisation, ne peut prétendre incarner à lui tout seul. Le mur de la fatalité et de la censure sera brisé à ce prix. Ah, j’oubliais : vous avez le bonjour de Karl. D’un œil il lorgne l’Amérique du Sud et l’immense Asie ; de l’autre il attend le détonateur qui va réveiller la vieille Europe. Il dit que si vous avez assez de culot, ça peut être les cocos de chez nous qui ravivent la flamme; et il trouve que vous êtes de sacrés veinards.

A très bientôt, chères et chers camarades. Serge Ressiguier, PCF pays viganais/Gard, 8 Décembre 2008

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr