Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 19:38

Voici l'extrait du Midi libre qui dénonce une manipulation du PCF.
"Monsieur les journalistes de droite excusez nous d'exister et d'étre nombreux dans ce lycée"

En décembre dernier , au plus fort du mouvement contre la réforme des lycées, les élèves de la cité scolaire s'étaient peu fait entendre. Mais depuis le retour des vacances, les manifestations se sont multipliées et désormais, le blocus de l'établissement (une cité scolaire de 3 600 élèves) est total. Du côté des parents Peep, ulcérés par la perturbation des cours, on ne comprend pas : « La réforme a été suspendue. Ce sont les seuls de la région à faire ça... ».

En retard les Alésiens ? Pour eux, c'est le contraire : « Certains disent qu'on est partis trop tôt. Nous avons bougé au bon moment. On va pouvoir faire des actions crescendo pour le combat contre les réformes. » Les incidents qui ont eu lieu jeudi avec les forces de l'ordre (lire l'édition d'hier) les ont surmotivés. « On avait fait des réunions. Cela ne marchait pas trop. C'est parti grâce aux forces de police. Par solidarité. Ils ne nous auraient pas chargés et gazés... Ils ont amené un mouvement de révolte. » Lors d'une manifestation qui a rassemblé plus de 200 personnes, hier, une délégation a été reçue par le sous-préfet d'Alès. Les élèves ont demandé la démission du ministre Darcos. Ils justifiaient à la sortie : « Pour eux, une classe doit être rentable. Ils n'ont pas de respect de l'éducation. Mais ils ont des sous pour la guerre... ».

Face à un mouvement à l'organisation floue, les parents FCPE ont entamé des discussions. « Ils ont l'impression qu'étant dans un des plus grands lycées de France, ils peuvent faire bouger les choses, analyse Délie Müller. Ils ont la spontanéité de la jeunesse et ils sentent autour d'eux un ras-le-bol. » Alors que le PCF se fait très présent, faisant craindre « une manipulation » à certains, les lycéens défendent un mouvement « indépendant ». Et ils espèrent désormais essaimer. Ce week-end, mails et SMS vont s'envoler en direction de Nîmes et Uzès. Et lundi, les jeunes seront à nouveau devant JBD pour un blocus qu'ils veulent poursuivre au moins jusqu'à la manifestation nationale prévue le 29 janvier.

Voila de quoi ils ont peur de notre force à rassembler!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Vidéo, suite à la mise en garde à vue d'un jeune pour cause de défendre ses idées.

Partager cet article

Repost 0
Parti communiste du Gard
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr