Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 12:05

COMPTE RENDU DU SECRETARIAT

DU COMITE REGIONAL DU 24 AOUT 2010

 

 

Le secrétariat du Comité Régional composé des 5 secrétaires fédéraux, de François Liberti et de Françoise Fiter, secrétaire régionale s’est réuni le mardi 24 août à Montpellier avec deux questions à l’ordre du jour :

Point sur la situation politique en cette rentrée et structuration de notre Comité Régional.

Préparation des assises régionales de la santé avec Jean Luc Gibelin, reponsable national de la Commission Santé.

 

Les fédérations de l’Aude, des Pyrénées Orientales, de l’Hérault et du Gard étaient présentes. La Lozère était excusée.

 

Diagnostic et constat partagés en cette rentrée : la politique  menée par Nicolas Sarkozy succite de plus en plus de colère et de rejet. L’envie « d’en finir » avec cette politique et le personnage qui l’incarne est de plus en plus forte ; le dernier sondage est édifiant en la matière. Les Français sont prêts à voter socialiste pour s’en débarasser, la question de l’alternative et non de l’alternance est donc posée et nécessite des réponses politiques claires, nous devons nous engager sans attendre dans la mise en route de nos décisions de congrès. En ce qui concerne la région déjà très impactée par la crise la situation va s’aggraver avec les réformes en cours et le désengagement de l’Etat. Nous avons besoin d’avoir une expression publique sur le sujet et ce d’autant plus que le président de Région soutien les réformes et recule sur les promesses faites au moment des élections régionales. Un communiqué de presse de rentrée va être fait par Françoise Fiter et envoyé à l’ensemble des médias et aux fédérations.

Nous avons eu un premier échange concernant les élections cantonales. Les premières réunions de préparation sont programmées,  nous partageons l’idée de tenir compte des particularités de nos départements et cantons, globalement les candidatures seront « Front de Gauche » avec l’objectif de garder les cantons où nous avons des élus communistes, d’en gagner d’autres et de faire progresser nos scores partout où cela sera possible, nous ferons un point plus précis lors de notre prochain Comité Régional.

 

 

 

Nous avons examiné le fonctionnement de notre Comité Régional, nous poursuivons notre réflexion à partir de trois idées :

Quels moyens d’expression ?

Rythme des réunions et des initiatives ?

Mise en place de collectifs régionaux  sur des thémes de travail ?

 

Les dernières élections régionales nous ont privés d’élus. Nous devons donc travailler à faire vivre politiquement notre Comité Régional, porteur de propositions et d’initiatives visibles médiatiquement.

 

Notre Comité Régional de rentrée aura lieu le samedi 18 septembre à Séte à partir de 9 heures 30.

 

Nous tiendrons notre Conférence Régionale le samedi 20 novembre à Montpellier (lieu et horaires à préciser).

 

 

Nous avons examiné avec Jean Luc Gibelin la préparation des assises régionales de la santé. Jean Luc est revenu sur la mise en place de la loi HPST (Hopital, Patient, Santé, Territoire) ainsi que sur l’installation des ARS (Agence Régionale Santé).

L’idée générale de cette loi et de ce dispositif étant de découper les régions en territoire de santé ; en ouvrant une seule entité publique par territoire.

Pour notre région il y aura 7 à 8 territoires de santé, cette planification ne tient évidemment pas compte des besoins mais rentre dans le cadre d’une dimunition des dépenses de santé et du recul des politiques publiques conformément au projet de réforme des collectivités territoriales et de la RGPP. Ce projet de loi avait largement rassemblé contre lui les professionnels, les usagers et leurs associations car il marque aussi un recul démocratique réel. Notre opposition est donc totale car les aspects de gouvernance, de territorialisation et de remise en cause du service public contenu dans la loi sont particulièrement dangereux.

Nous avons besoin de mener le débât à partir des besoins par cantons et départements dans le cadre d’une cohérence régionale, sans attendre 2012, à partir de plusieurs thématiques : 

Démocratie sanitaire : Cela ne doit pas en rester au slogan, il faut une vraie démocratie sanitaire participative de proximité, c’est un engagement électoral des dernières élections régionales. Aujourd’hui les Conférences de Santé sont présidées par le Préfet de Région sous la coupe du Ministère de l’Intérieur avec une feuille de route dictée par lui !

Les schémas d’organisation sous prétexte de sécurité vont supprimer des structures de proximité, alors que sécurité et proximité vont de pair, sous prétexte de coopération entre établissements, ils vont absorber ou supprimer des services ou des structures. Pour nous au contraire, la proximité c’est le maillage de différents types d’établissements et de structures en coopération et en lien avec la médecine de ville et rurale.

Les maisons médicales : Face au déficit de médeçins la région finance l’installation des maisons médicales (12 pour notre région), nous promotionnons plutôt la création de Centres de santé avec activités pluridisciplinaires  médecins et paramédicaux (IDE, Kiné, Sage femmes, avec obligation de financement de l’Etat, respect des tarifs conventionnels (les maisons médicales ne garantissent pas le respect des tarifs conventionnels) application du tiers payant, ainsi qu’un plateau technique de base.

La démographie professionnelle avec les partenariats entre enseignements secondaires et instituts de formations paramédicales et universités. Développement de la médecine générale avec développement de terrain de stage en médecine de proximité (tous les ans au moins 300 jeunes étudiants en médecine font le choix de redoubler plutôt que de faire leur internat en médecine générale) ;

Autres exemples : en 2010 il y aura 120 à 150 départs en retraite de médecins dans le Gard pour à peine 10 installations ! Il y a urgence  à travailler cette question de démographie.

 

L’organisation d’assises régionales de santé qui est une proposition communiste au moment des régionales doit maintenant se concrétiser. Nous avons eu un premier échange sur cette concrétisation, nous proposons d’en faire un lieu de réflexion, de recensement des besoins, un lieu de propositions et d’expressions des professionnels et des usagers.

Sa préparation sera relayée par des intiatives départementales, y compris dans le cadre des cantonales par la mise en place de conseil cantonal de santé par exemple.

Nous proposons de travailler un appel large de personnalités régionales pour la mise en place de ces assises.

Nous allons demander un rendez-vous avec le directeur de l’ARS, avec le délégué régional de la Fédération Hospitalière de France ainsi qu’avec l’observatoire régional de santé.

Dans nos départements nous proposons la mise en place de réseau de travail pour préparer cette initiative, faire un état des lieux et préparer des intiatives sur la question des besoins en invitant très largement (syndicalistes, mutuelles, professionnels etc..

Nos assises régionales pourraient se tenir dans le 1° semestre 2011.

 

 

 

Compte rendu écrit  par Martine Gayraud

 

Partager cet article

Repost 0
Parti communiste du Gard
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr