Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 16:52

le 25 décembre dans La Marseillaise

 

Urgence. Sébastien Migliore s’est vu remettre deux convocations, une au tribunal, l’autre au commissariat dans la première quinzaine de janvier

 

Et voilà comment on fait quand on veut la peau de quelqu’un

 

 

Le noyau dur des militants était rassemblé devant le commissariat hier matin. Plus de cent personnes pour venir soutenir Sébastien Migliore, convoqué par la police à 10h30.

Organisé au pied levé en deux jours ce rassemblement, un 24 décembre, avait revêtu ses habits de fête. Nombreux manifestants déguisés en pères Noël, papillotes, viennoiseries, café chaud…

Pourtant les militants présents n’avaient pas le cœur à la fête. Et la gravité se lisait encore un peu plus sur les visages quand Sébastien est ressorti du commissariat, à peine dix minutes après y être entré.

En mains non pas une, mais deux convocations. La première le 10 janvier à 14 heures au commissariat pour des faits survenus lors du dernier mouvement social concernant la réforme des retraites (on ne connaît pas les faits qui lui sont reprochés). La seconde le 14 janvier à 9 heures, au tribunal d’Alès pour des faits remontants à janvier 2009, lors d’un gros rassemblement lycéen devant le commissariat (voir notre édition du 23 décembre). Motif (on  vous fait grâce des terme juridique) : pour avoir résister avec violence à un policier.

Il ne faut pas être grand stratège pour comprendre la manœuvre des pouvoirs publics : on sort des cartons un vieux truc oublié qu’on remet au goût du jour et le tribunal instruit un premier procès, d’où sort un premier jugement. Dans le cas d’une première condamnation, éventuellement avec sursis dans ce genre d’affaire. Et c’est là qu’on vous fait, comme dans les pub de rasoirs, le coup de la seconde lame : une fois la première condamnation annoncée deuxième convocation pour des faits actuels ceux là mais qui ne justifient pas de peine ferme. Mais comme on a en poche une première condamnation récente bingo! On est en situation de récidive. Et là, si ils veulent vraiment faire plonger Sébastien, ils peuvent lui mettre une sanction sans sursis.

Et, cerise sur la gâteau, Sébastien Migliore qui est un élu très populaire, bien au delà des HLM où il réside peut se retrouver inéligible. Voilà comment on brise en deux coups de cuillère à pot un jeune militant. A qui fait-il si peur? Et pourquoi?

Des questions sur lesquelles on ne s’attardera pas pour l’instant. l’urgence pour les militants présents hier matin devant le commissariat, c’est de se mettre au boulot, pour mobiliser très largement la population afin de faire du 14 janvier (date à laquelle Sébastien est convoqué au tribunal) une grande journée départementale de rassemblement. Et, dans le bassin alésien, quand on décide de faire une grosse manif, on sait faire.

isabelle jouve

 

Partager cet article

Repost 0
Parti communiste du Gard
commenter cet article

commentaires

soizic 13/01/2011 21:24


Je suis de tout coeur avec toi même si mon travail m'empêche d'être présente. Toi et tes collègues faites la fierté de notre peuple qui résiste.J'espère que ton avocat saura se battre pour toi,
pour vous, pour nous. Je pense à ta famille qui doit être inquiète. Pour Cédric et pour Fabrice, mes camarades sont solidaires. Tiens nous au courant. Bisous. Soizic


Jean-Christophe GREGOIRE 04/01/2011 16:46


Souvenez-vous de l'affaire de Beaucaire.Je me souviens du mouvement de solidarité dont mes camarades et moi-même avions bénéficié. je ne peut qu'être solidaire à mon tour de ceux qui subissent la
répréssion . Je serai aux côtés de Sébastien vendredi 14 devant le tribunal.
Fraternellement

JCG


Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr