Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:46

 tout sur Toulouse

 

Retour en reportages et en photos sur le meeting géant du Front de gauche à Toulouse qui a mobilisé 70.000 personnes sur et autour de la place du Capitole.

 

  • Retrouvez le fil de cette journée extraordinaire:

Le pari du Front de gauche est amplement gagné : avant même les premières notes du concert et le début des prises de paroles, la place  du Capitole à Toulouse était noire de monde. Près de 70 000 personnes étaient mobilisées à Toulouse ! La rédaction de l'Humanité y était aussi pour vous faire suivre, heure par heure, cette journée exceptionnelle.

20h10 Après avoir exposé sa vision de la France, et de son rôle nouveau dans un monde neuf, le candidat du Front de gauche s'est exclamé : « France belle et rebelle ! Vienne le temps des cerises, le temps des jours heureux. Vie la France, vive la République sociale. » Après l'Internationale et la Marseillaise, le rendez-vous est pris pour le 14 avril, sur les plages du Prado à Marseille.

A 19h45, Jean-Luc Mélenchon commence son discours. S'adressant au président sortant : "Nous ne sommes pas du même camp, nous ne sommes pas la même France [...] Je vous demande des comptes pour les malheurs que vous répandez !" [...] "Notre programme n'est pas réaliste d'après vos normes comptables, mais d'après les notres qui s'appelle le droit de vivre. Le phénomène qui remplit cette place, cela s'appelle le droit de vivre. Si je suis élu vous répondrez à cet appel. Quel que soit celui où celle qui est élu, rien ne fera rentrer dans son lit le fleuve qui est en train de déborder "

A 19h30, alors que Nicole Borvo (PCF/FDG) prend la parolepour charger le bilan du président sortant : "Nous avons stoppé les Le Pen, nous allons mettre dehors le président des riches", l'organisation donne une idée de l'affluence : 30 000 personnes sur une place du Capitole pleine à craquer, 20 000 place Wilson avec ses deux écrans géants, la foule doit s'ammasser dans les rues adjacentes. 66 000 personnes, avance l'organisation et presque 15000 sur le flux vidéo en streaming. 

19h15 : Myriam Martin, ancienne porte-parole du NPA, le concède : "je n'ai jamais parlé devant autant de monde !". Et encore ne voit-elle pas que les rues autour du Capitole sont pleines de gens qui se dirigent vers les rendez-vous de "délestages" comme la place Wilson, où sont installés des écrans géants. Emue, Myriam Martin appuie la demarche de rassemblement de la gauche et lance: "Toulouse, ville rebelle, est rouge de colère et de volonté. Toulouse c'est la ville de la lutte contre l'extrême droite et le fascisme. Ici, il y a des valeurs et des combats qui ne se perdent pas".

19 heures : Christian Piquet (GU/FDG) prend la parole. "Le Vote Front de gauche, c'est l'assurance que vous prenez sur l'avenir". Les Toulousains l'écoutent avec attention avant de crier à l'unisson : "Dégage"  à Sarkozy !.........

 

Partager cet article

Repost 0
Parti communiste du Gard
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr