Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 15:07

accord-NPA-Front-de-gauche.jpgREGIONALES . Avec la liste Front de gauche/Npa et la perspective d'une fusion au 2è tour avec Europe Ecologie, le scrutin ne se résume plus en Languedoc-Roussillon à un duel Frêche-Couderc. Par Rémy Cougnenc (L'hérault du Jour) 


Nous vous l’annoncions, c’est désormais officiel. Après trois mois de discussions, le Front de gauche et le NPA ont trouvé un accord pour mener, dès le premier tour des régionales, une liste commune dont le nom officiel sera dévoilé la semaine prochaine*. En attendant, hier au Club de la presse de Montpellier, l’heure était à la satisfaction du côté des porte-parole des huit partis et mouvements politiques représentés (PCF, Parti de gauche, NPA, Gauche unitaire, Alternatifs, Fédération, M’Pep et Objecteurs de croissance).
«La grossesse a été à risques, avec des fausses couches, concède David Hermet (NPA), en 5e position dans l’Hérault. Mais nous sommes arrivés à une liste unitaire sur des contenus». Si les listes complètes seront présentées fin janvier, le NPA a obtenu les têtes de liste dans l’Aude (Sabine Alberola) et les P-O (Jean Bouchet). Les communistes François Liberti et Martine Gayraud auront les premières places dans l’Hérault et le Gard. Celle de la Lozère restant en discussion.

René revol : "Une dynamique pour devenir majoritaire Seul à être aussi large en France, ce rassemblement rappelle le formidable élan de 2005 qui avait vu les forces unies de la gauche antilibérale faire échec au libéralisme du traité européen. Une dynamique que René Revol (PG), tête de liste régionale, veut retrouver pour «devenir majoritaire». Car comme le dit François Liberti (PCF), tête de liste héraultaise : «On n’est pas là pour faire du témoignage. Mais pour qu’une gauche de transformation sociale et pas d’accompagnement du libéralisme, gagne cette région et en fasse un pôle de résistance aux politiques violentes de la droite».

Pour ce faire, la stratégie est simple. Présenter une liste autonome FDG/NPA au premier tour (même si une liste socialiste face à Frêche voyait le jour), puis fusionner au second sur la base du programme avec toutes les forces de gauche qui voudront battre la droite, exceptée la liste Frêche. «Nous devons mettre fin à ses pratiques antidémocratiques», tranche René Revol. «On ne peut plus considérer Frêche comme un homme politique de gauche», abonde David Hermet (NPA) qui fustige les déclarations «pro-gouvernementales» et autres «clins d’œil» du président de région «à l’électorat d’extrême droite».

François Liberti : "Le seul vote utile, c’est le nôtre". En ce qui concerne Europe-Ecologie, l’accord de fusion de second tour est «déjà acté», s’avance René Revol qui précise que le regroupement se fera «derrière la liste arrivée en tête au premier tour». Pour ce qui est d’éventuels socialistes… «Ils pourront venir s’ils adhèrent au programme à condition qu’ils ne représentent pas le PS en tant que tel, répond le tête de liste régionale, ce qui n’impliquera pas forcément d’avoir quitté le PS», précise t-il. La seule chose que le maire de Grabels réfute, c’est la constitution d’un «arc politique qui irait du NPA au PS parce qu’il créerait de la confusion». Ainsi, si une liste socialiste se présentait au premier tour face à Frêche, «nous discuterions avec elle au second pour voir comment battre la droite». «Au premier tour, on choisit, au second on élimine», résume David Hermet (NPA). Quant à savoir si la stratégie du FDG et du NPA fait le jeu de la droite, F. Liberti est clair. «Le seul vote utile qui permette de battre la droite et d’en finir avec l’actuelle région, c’est le nôtre».

 

* S’ensuivra un grand meeting le 29 janvier au parc des expos de Montpellier avec  O. Besancenot, M-G. Buffet et J-L. Mélenchon.

Partager cet article

Repost 0
Parti communiste du Gard
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr