Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 10:57

LETTRE  OUVERTE ;

 Aux gens qui nous gouverne ;

 

Nous « SansRien » réseau de résistance contre la misère et la précarité,

Venons vers vous en ces veilles d’élection, vous réclamer audience.

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Beaucoup parle, avec de grand mots, avec émotion et empathie de nous,

Mais que savent ils,

Qui y a-t-il dans leur vie qui ressemble à la notre ?

Et dans ces grands discours, pourquoi, jamais nous ne nous reconnaissons ?

De qui parlent ils ? C’est quoi ce mélange de genre ?

Cet amalgame nauséeux, de la misère et de la  délinquance,

Faire passer ces femmes qui se lèvent  à 5h00 du mat ;

Pour une heure ou deux de ménage, dans des bureaux confortables ;

Les faire passer pour des parents laxistes ? Démissionnaires ?

Simplement, parce que parfois les enfants se lèvent pas, pour aller à l’école ?

Les menacer, leur suspendre leurs allocations ?

Sans chercher vraiment à comprendre, son salaire c’est quoi ? 300ou 400€ ?

Et avec cela il faut qu’elle assume son quotidien, et qu’elle paye une gardienne ?

Combien paiera t’elle la gardienne pour qu’elle se à comme en elle en milieu de nuit,

Prendre le relais auprès de ses enfants, et ensuite de quoi vivra t’elle ?

Laxiste, vous avez dit laxiste ?

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Savez que dans notre beau pays ;

Y’a des gens malades, pour qui,

Des médecins conseil à la CPAM ;

Ont statués sur une invalidité….à 100%

Savez vous que dans ces malades là ;

Y’a pas que des vieilles personnes ;

Qu’il y a des femmes, avec des enfants mineurs à charges,

Et que, l’état les prend en charge, avec une pension d’invalidité ;

De 225€ par mois ! Qui peux vivre avec 225€ par mois ???

Et ne dite pas que ça n’existe pas,  car je suis, dans ces femmes là.

Maladie évolutive et invalidante a dit la sécu,

Aujourd’hui je souffre d’une autre maladie,

Bien plus invalidante, la misère et la précarité ;

Mais pire que tout, mes enfants en sont atteints eux aussi ;

Et je n’y peux rien, ne croyez vous pas que….

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Des milliers de familles sont chaque jour, confrontées,

A des difficultés insurmontables,

Pour manger, remplacer une paire de chaussure,

Payer l’eau, l’électricité, le chauffage et le loyer,

Des enfants subissent la misère, matérielle bien sur,

Mais aussi culturelle, pas de ciné, de concert, de sorties,

Pas de vacances non plus, pas jeux, et souvent….

Pas de joie, le pire pour eux ?....c’est de rentrer à la maison

Le pire pour eux est la détresse et le désespoir de leurs parents ;

Le pire pour eux, c’est aussi de subir les « autres »

Leurs regards, et parfois l’exclusion.

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Car si est vrai que nous n’avons plus rien,

Que l’ont nous enlève jusqu’à notre dignité,

Que les plus faibles, les plus abîmés d’entre nous,

Sont  humiliés, infantilisés dans vos services dits « sociaux »,

Il est vrai aussi que nous sommes toujours citoyens ;

Et pour ces citoyens là,  ne croyez vous pas que…

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Que dire, des retraites de misère, de nos anciens,

Qui parfois passe l’hiver sans électricité, pour ne pas avoir,

A « demander », une fois il l’ont fait, ont leur à proposer ;

De les mettre sous tutelle, ils n’iront plus, ils auront froid,

C’est tout.

 

Que dire des sans toit,

Des gens qui sortent de dessous leurs cartons ;

Pour aller travailler.

D’autres expulsés d’un logement pour loyers impayés ;

Combien auraient t’ils coûtés à la société,

Si celle-ci avait prit en charge leurs impayés ?

Aujourd’hui, leur famille a éclatée,

Les enfants considérés comme « en danger »

Ont été placés, combien aujourd’hui coûtent ils à la société ?

Sûrement bien plus, que le montant des impayés de loyers,

Ne voyez vous pas, que….

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Nous « SansRien » réseau de résistance contre la misère et la précarité,

Venons vers vous en ces veilles d’élection, vous réclamer audience.

Serez vous « autistes » face à nos appels de détresse ou nous recevrez nous ?

Il y tant à faire, tant à dire, tant de clichés à brûler.

Des solutions existent, elles ne demandent pour la plupart aucun budget,

Juste un peu de volonté, et qui mieux que nous, serait à même d’en parler ?

Nous sommes 11 millions et demi de précaire, et demain combien ?

Cela fait un paquet de bulletins de vote, de quoi mettre à mal toutes les statistiques,

Notre réseau reçoit chaque jour de nouveaux résistants,

Grâce à ce nombre nous sommes de plus en plus fort, nous sommes le cancer qui  fera sombrer cette société des apparences et de la consommation,

Et comme tout cancer, quand nous commencerons à vous faire mal,

Il sera trop tard, ce sont des milliers de gueux qui viendront vous réclamer des comptes,

La sous vos fenêtres, alors vraiment….

 

Il est temps de nous entendre, vraiment,

Il est grand temps, tant qu’il est temps.

 

Nous « SansRien » réseau de résistance contre la misère et la précarité,

Venons vers vous en ces veilles d’élection, vous réclamer audience.

 

Pour les SansRien, Fabienne Jouvet.

Contact: 0664241028

 

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr