Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 10:16

Contribution de Jacques Molle pour le 34ème congrès

 

 

Changer ou disparaître !

 

A la lecture des éléments contenus dans le projet de base commune de discussion adopté au Conseil National des 5 et 6 septembre 2008, je n’aperçois pas que nous puissions être en capacité de modifier le bougé nécessaire à une alternative politique dans notre pays, tellement la vision politique sur la société en général me semble étriquée et pleine de redite, ne relevant pas d’un parti impliqué dans le 21ème siècle.

 

Sans changement profond de cette visée politique sur les enjeux de société tels l’économie, le social, les services publics, l’école, la santé, etc, mais aussi sur le rassemblement et les alliances, nous ne répondront pas aux besoins de nos concitoyens, et de ce fait l’originalité politique que nous pourrions apporter à gauche entre le Parti socialiste et la LCR n’existera pas. Il ne nous reviendrait que l’alternative d’un suivi aveugle au Parti socialiste, ou une descente aux enfers et une fuite de nos militants et adhérents vers le nouveau parti de Besancenot.

 

Emmener les communistes à réfléchir à un contenu politique émancipateur dans le cadre de la préparation de notre 34ème congrès passe forcement par la multiplication des idées, donc des projets politiques émanant de plusieurs personnes et non pas d’une synthèse qui de plus n’a pas fait l’unanimité au Comité National.

 

Il relève également de voir la possibilité de proposer plusieurs candidatures à la succession de Marie-George Buffet, le temps de l’unanimisme étant révolu.

 

Ce cadre ainsi posé demande une refonte des outils régionaux, départementaux et locaux, cela passe par donner la priorité à la proximité avec une prépondérance aux sections locales, aux organisations d’entreprises et de quartiers.

 

Ainsi maîtriser, la dimension locale permettra une meilleure cohérence entre département, région et national ; cela permettra également de nous réconcilier avec les citoyens sur notre politique dans une démarche participative commune.

 

Le temps d’un vrai changement  a sonné. La gauche a besoin de toutes ses forces pour proposer une alternative à l’ultralibéralisme.

 

Nîmes le 22 septembre 2008

Partager cet article

Repost 0
fédération du PCF du GARD
commenter cet article

commentaires

Suivez nous sur Facebook

Rechercher

36 éme congrès

pcf35econgres

Fédération PCF Gard

Bienvenue à la fédération du Gard 

du parti communiste

20 rue Jean Reboul

30900 Nimes

tél:04.66.36.60.60

pcf30@wanadoo.fr